Le séisme attire les sectes

— 

La scientologie* a débarqué en Haïti. On l'a vu avant-hier avec l'arrivée très médiatisée de John Travolta, figure hollywoodienne de la mouvance, en avion privé. Mais, dès le lendemain, selon la Miviludes, scientologues et autres sectes avaient investi les décombres. Aujourd'hui, les scientologues seraient au nombre de 400 selon l'Eglise. « S'il faut sortir des corps des gravats, les scientologues sont là. S'il faut aider une équipe médicale à s'organiser pour qu'elle opére dans les meilleures conditions possibles, ils le feront », affirme Eric Roux, directeur des affaires publiques du Celebrity Center à Paris.

Un enthousiasme qui n'est pas sans arrière-pensées, selon la Miviludes. George Fenech, son président, dénonce ainsi de « l'humanitaire dévoyé ». Selon lui, l'Eglise se sert du champ de la catastrophe pour afficher ses fidèles en action et gagner en notoriété. Dans un deuxième temps, l'objectif consiste à appeler aux dons. W

Armelle Le Goff

*Elle est considérée par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires comme un mouvement sectaire.