Crash d'un Boeing d'Ethiopian Airlines au large au Liban

TRANSPORTS Il y avait 90 personnes à bord...

Avec agence

— 

L'armée libanaise et les forces de l'ONU tentent de retrouver des survivants du crash d'un Boeing au large de Beyrouth, lundi 25 janvier 2010.
L'armée libanaise et les forces de l'ONU tentent de retrouver des survivants du crash d'un Boeing au large de Beyrouth, lundi 25 janvier 2010. — REUTERS/Jamal Saidi
Dernière information: L'ambassade de France à Beyrouth dément que les secours aient retrouvés le corps de la femme de l'ambassadeur de France. Aucune identification n'a encore été faite pour l'instant. 

Un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines avec 90 personnes à bord s'est écrasé lundi matin en mer Méditerranée au large du Liban peu après son décollage de Beyrouth, a déclaré le ministre libanais du Transport, Ghazi Aridi. 18 corps ont d'ors et déjà été repêchés.

>> Cet article est actualisé en temps réel. Pour rafraîchir, cliquez ici

Il a précisé que le vol 409 d'Ethiopian Airlines avait perdu le contact avec la tour de contrôle de l'aéroport de Beyrouth peu après le décollage et qu'il s'était abîmé en mer à une vingtaine de km au sud de l'aéroport, et à quelque 5 km des côtes. La piste terroriste est exclue.

L'épouse de l'ambassadeur de France au Liban était à bord de l'appareil, a déclaré à l'AFP un responsable du gouvernement libanais.

Une boule de feu aperçue

Selon Ghazi Aridi, il y avait 54 Libanais, 22 Ethiopiens, un Irakien, une Française, un Syrien, 2 Libano-Britanniques, 1 Libano-Canadien, 1 Libano-Russe et sept membres d'équipage.

L'armée libanaise, la marine et la force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) assistent les équipes de sauveteurs sur le site de la catastrophe, a indiqué le ministre.

Selon un responsable de l'aéroport sous couvert de l'anonymat, une boule de feu a été aperçue au moment du crash, qui a eu lieu par très mauvais temps. Ghazi Aridi a précisé que le Bureau français d'Enquêtes et d'Analyses (BEA) pour la sécurité de l'aviation civile a été sollicité pour enquêter sur le crash. Ethiopian Airlines a envoyé des enquêteurs sur place.