Fin de l'alerte à l'explosif à l'aéroport de Munich

ALLEMAGNE Selon la police, il y aurait un fugitif...

O.R. avec agence

— 

L'aéroport de Munich (sud de l'Allemagne) a été partiellement bouclé mercredi en fin d'après-midi, après que des traces d'explosifs ont été découvertes sur un ordinateur portable, dont le propriétaire a pris la fuite, a indiqué la police.

Selon le site Internet de l'aéroport, l'alerte concernerait le terminal 2. Selon le site d'information allemand N24, vers 15h40, l'ordinateur portable d'un passager a déclenché une alerte, indiquant qu'il pouvait contenir un explosif. L'inconnu a alors tenté d'éviter les contrôles de sécurité avant l'embarquement et a disparu dans l'aire des départs. La zone a été bloquée par la police, qui a recherché activement l'individu.


La zone concernée est celle réservée aux vols pour l'espace Schengen, c'est-à-dire intra-européens. Il n'y a pas de contrôle de passeports, mais un contrôle de sécurité.

Entre 800 et 1.000 policiers

Un porte-parole de la police sur les lieux a reconnu que l'alerte aux traces d'explosif avait également pu être déclenchée par un produit chimique tout à fait anodin, comme certains parfums. Le même porte-parole a ajouté que l'homme avait peut-être simplement arraché ses bagages pour se dépêcher d'attrapper son vol sur le point de décoller.

Plusieurs vols ont été annulés ou reportés. Les personnes ayant déjà embarqué ont été évacuées et de nouveau contrôlées, précise le Stern. Entre 800 et 1.000 policiers seraient sur place.