Jean-Claude Juncker reconduit à la tête de l'Eurogroupe

UNION EUROPEENNE Il préside le forum de la zone euro depuis 2005...

— 

Au-delà, l'idée d'un plan de relance généralisé, suggéré par le chancelier autrichien Alfred Gusenbauer, ne semble pas à l'ordre du jour. Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a rejeté sèchement l'idée en expliquant que cela contribuerait seulement à creuser des déficits publics déjà importants.
Au-delà, l'idée d'un plan de relance généralisé, suggéré par le chancelier autrichien Alfred Gusenbauer, ne semble pas à l'ordre du jour. Le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker a rejeté sèchement l'idée en expliquant que cela contribuerait seulement à creuser des déficits publics déjà importants. — John Thys AFP
Sans surprise, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker a été reconduit lundi à Bruxelles «à l'unanimité» pour deux ans et demi à la présidence de l'Eurogroupe, le forum des ministres des Finances de la zone euro. Il cumule les fonctions de Premier ministre et ministre du Trésor Luxembourgeois, et préside ce forum depuis janvier 2005.
 
Les compteurs à zéro
 
Vétéran des réunions européennes --il est Premier ministre du Luxembourg depuis 1995 -- il avait été reconduit à la présidence de l'Eurogroupe en 2008 pour un mandat de deux ans s'achevant fin 2010. Mais l'entrée en vigueur en décembre dernier du traité de Lisbonne a changé la donne en formalisant l'existence du forum, et en fixant à deux ans et demi le mandat de son président, ce qui a fait repartir les compteurs à zéro. La reconduction de Jean-Claude Juncker était largement attendue.
 
Le principal obstacle à sa reconduction a été levé la semaine dernière lorsque le ministre des Finances italien, Giulio Tremonti, cité comme un potentiel concurrent, a dit ne pas être intéressé.