Pour Pat Robertson, le séisme en Haïti est la conséquence d'un «pacte avec le diable»

POLEMIQUE Le télévangéliste n'en est pas à sa première sortie du genre...

Philippe Berry

— 

Il remet ça. Une nouvelle fois, Pat Robertson rattache une catastrophe naturelle à une intervention divine ou satanique.

S'exprimant sur son propre réseau de télévision, le télévangéliste et ancien candidat à la présidence américaine a rappelé mercredi que les Haïtiens étaient à l'origine «sous le joug des Français, vous savez, Napoléon III ou je ne sais quoi». «Il se sont réunis et ont passé un pacte avec le Diable», a ajouté Pat Robertson, 80 ans. «Ils lui ont dit : 'nous te servirons si tu nous débarrasses des Français'. C'est une histoire vraie (il fait référence à une cérémonie conduite par le prêtre vaudoo Dutty Boukman, ndr). Et le Diable a dit : «D'accord, marché conclu». «Et depuis, ils sont victimes de malédictions les unes après les autres», a assuré le prêcheur, comparant la situation en Haïti à la relative prospérité de la République Dominicaine voisine.
 
 
Interrogé sur ces propos pendant son point de presse quotidien, le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs, s'est dit «surpris qu'en période d'inimaginable souffrance humaine quelqu'un ose proférer des choses aussi profondément stupides».
 
Dérapages réguliers
 
L'éminent télévangéliste n'en est à sa première déclaration du genre:
  • En 2005, il explique qu'Ariel Sharon, foudroyé par une congestion cérébrale, est victime «d'une punition divine pour avoir voulu diviser la terre sacrée.
  • Après le 11-septembre, il reçoit dans son show Jerry Falwell. Ce dernier explique que «les paiens, pro-avortement et les gays et lesbiennes ont aidé» à la réalisation des événements, car «Dieu est en colère quand on tue 40 millions de bébés par an». Réponse de Pat Robertson: «Je suis totalement d'accord».
  • Il a a plusieurs reprises annoncé la fin du monde, qualifié l'hindouisme de religion «démoniaque» et l'islam de «satanique».