Un professeur de physique nucléaire iranien tué dans un attentat

IRAN Il était sans doute proche du pouvoir...

Avec agence

— 

Un professeur d'université, spécialisé dans le domaine de l'énergie nucléaire, a été tué ce mardi dans l'explosion d'une moto piégée à Téhéran, a rapporté la télévision d'Etat iranienne Press-TV.

«Massoud Mohammadi était un professeur révolutionnaire et engagé qui est devenu martyr dans un attentat terroriste commis par des contre-révolutionnaires et les éléments de l'oppression mondiale», a indiqué de son côté la télévision d'Etat Al-Alam, semblant indiquer que la victime était proche du pouvoir et occupait des responsabilités politiques.

Nucléaire et répression

Cet attentat intervient dans un double contexte politique et international très tendu en Iran. Il mêle ici la question épineuse du nucléaire iranien et la lourde répression entreprise par le pouvoir, au cours des derniers mois, à l'encontre de l'opposition interne au régime qui conteste la réélection du président Mahmoud Ahmadinejad en juin, estimant le scrutin entaché de fraudes.

Le 27 décembre, huit personnes ont été tuées lors de manifestations de l'opposition et plusieurs centaines d'autres ont été blessées ou arrêtées.