Nouvel incident sur un vol Amsterdam-Detroit

ETATS-UNIS Un autre passager nigérian a perturbé le vol...

Avec agence
— 
Un avion de la compagnie Delta Airlines, pris le 12 septembre 2009.
Un avion de la compagnie Delta Airlines, pris le 12 septembre 2009. — AFP / KAREN BLEIER
Un passager, lui aussi nigérian, a perturbé dimanche le vol 253 de Delta entre Amsterdam et Detroit - le même vol qu'un Nigérian avait tenté en vain de faire sauter vendredi - avant d'être livré aux autorités qui ont indiqué dans l'après-midi que l'incident était clos. Les mesures de sécurité ont été renforcées depuis vendredi.
 
Au cours du vol de dimanche, qui a atterri à Detroit à 12 heures 34, un homme, simplement identifié comme un ressortissant nigérian «a passé un temps inhabituellement long dans les toilettes de l'appareil» ce qui a conduit la compagnie à prévenir les autorités, a expliqué Sara Kuban, porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure dans un communiqué.
 
«Tout indique à l'heure actuelle que l'attitude de l'individu était due à une maladie avérée et aucun autre comportement ou matériel suspects n'ont été constatés», a-t-elle ajouté.

«Appareil totalement fouillé»
 
«Il ne s'agit donc pas d'un incident de sécurité mais par précaution l'appareil a été totalement fouillé, sans que rien ne soit découvert, et les bagages vérifiés à nouveau avant que l'avion ne soit conduit à la porte» de débarquement, a conclu la porte-parole.
 
«Il y avait un passager qui donnait de la voix, et par précaution l'équipage a demandé aux forces de l'ordre de venir à la rencontre de l'avion» au sol, avait auparavant déclaré Susan Elliott, une porte-parole de Delta, la compagnie propriétaire de Northwest.
 
Des hommes de la Force anti-terroriste (JTTF) s'était précipité dès son atterrissage vers l'appareil, parqué dans une zone éloignée de l'aéroport de Detroit. Un peu plus tard la police fédérale (FBI), qui a interrogé le passager, a indiqué dans un communiqué que l'incident n'avait rien de sérieux et qu'il était clos.

Alerte levée

 
«Notre enquête montre qu'il s'agit d'un incident sans gravité et l'alerte à été levée», a indiqué Sandra R. Berchtold, porte-parole du FBI à Detroit dans un courriel. Le président américain Barack Obama qui se trouve actuellement en vacances à Hawaï avait été tenu informé de la situation à bord de ce nouveau vol, a annoncé un porte-parole de la Maison Blanche.
 
Des images de la télévision ont montré un Airbus A330 aux couleurs de Delta, immobilisé en bout de piste à Detroit et entouré d'ambulances, de nombreux véhicules de police et de bus. On pouvait aussi voir les bus d'aéroport emmenant les passagers, tandis que les valises étaient alignées côte à côte sur le tarmac et reniflées par des chiens.
 
Selon la chaîne, le passager a passé un «long moment» dans les toilettes de l'avion peu avant l'atterrissage et avait un comportement troublant. Vendredi, un autre Nigérian, Umar Farouk Abdulmuttalab, 23 ans, qui avait emprunté le même vol, avait tenté de détoner un explosif peu avant l'atterrissage, après avoir passé un long moment aux toilettes, avant d'être maîtrisé par les passagers et l'équipage.