Richard Heene, le père de «Balloon Boy», condamné à 90 jours de prison

ETATS-UNIS Il sera également mis à l'épreuve pendant quatre ans...

20minutes.fr

— 

 
  — R.WILKING / REUTERS

La justice américaine voulait en faire un exemple, afin d'éviter qu'un tel canular se reproduise. Mercredi,
Richard Heene, le père de «Balloon boy», a été condamné à 90 jours de prison à de quatre ans de probation.

Il purgera les 30 premiers jours au pénitencier. Pour les 60 restants, il pourrait avoir le droit de travailler la journée et de simplement dormir en prison la nuit. Il écope également d'une mise à l'épreuve de 4 ans. Cela signifie, explique le juge, «l'interdiction de retirer le moindre bénéfice» du canular, que ce soit via un livre, des articles ou des photos vendues.

Sa femme japonaise, Mayumi, est, elle, condamnée à 20 jours de prison, qu'elle devra purger une fois que son mari sera sorti, à 120 heure de travaux d'intérêt général et à la même mise à l'épreuve. Elle échappe en revanche à l'expulsion. Les deux parents devront rédiger une lettre d'excuse à la communauté.

Un coup de pub à 47.000 dollars

Selon le juge, «M. Heene a fait perdre beaucoup de temps et d'énergie à tout le monde juste pour un peu de publicité». Pour minimiser l'infraction, son avocat a tenté en vain d'invoquer l'exemple du canular d'Orson Welles en 1938. Richard Heene s'est quant à lui excusé, répétant qu'il était «désolé».

Un peu plus tôt, le procureur avait indiqué que l'ardoise de l'opération de sauvetage se montait à 47.000 dollars (32.000 euros) et que le couple Heene, qui réside dans le Colorado, devrait rembourser les différentes agences impliquées.

En octobre, les parents du jeune Falcone avaient fait croire que leur fils de six ans était embarqué à bord d'un ballon expérimental à la dérive. Dans un premier temps, ils avaient déclaré que Falcone s'était en fait caché dans une boîte au grenier. Il s'agissait en fait d'un coup de pub pour un projet d'émisson de télé-réalité.

L'événement a inspiré les internautes, notamment avec la chanson I'm in a box, parodie de I'm on a boat.