Jamaïque: 91 blessés dans le crash d'un avion

ACCIDENT L'appareil d'American Airlines est sorti de piste à l'atterrissage...

M. D. avec agence

— 

Un avion de la compagnie American Airlines rate son atterrissage en Jamaïque, le 23 décembre 2009
Un avion de la compagnie American Airlines rate son atterrissage en Jamaïque, le 23 décembre 2009 — RICARDO MAKYN/EPA/SIPA

Nouveau bilan. Quatre-vingt onze personnes ont été blessées lorsqu'un avion d'American Airlines est sorti de piste et s'est brisé en deux mardi soir sur l'aéroport international de Kingston, a annoncé le ministre jamaïcain de l'Information Daryl Vaz au quotidien Jamaica Observer.

«L'essentiel des blessures sont des fractures et bien sûr des entailles et des contusions», a-t-il expliqué, ajoutant que les passagers étaient «sérieusement secoués» par les événements. Un précédent bilan faisait état de 40 passagers blessés.
 
Le Boeing 737, qui transportait 148 passagers et 6 membres d'équipage, effectuait un vol Miami-Kingston, a précisé la compagnie. L'appareil, qui arrivait à l'aéroport international Norman Manley de la capitale de la Jamaïque, a été accidenté lors de l'atterrissage lorsqu'il est sorti de piste, selon la compagnie.

Des conditions météo difficiles

Le dirigeant de TV Jamaica, Milton Walker, a déclaré à la chaîne CNN que seules quatre personnes avaient été blessées grièvement. «Les premières informations indiquant qu'il n'y a pas eu de blessés graves», a déclaré pour sa part un porte-parole d'American Airlines, Tim Smith, dans un message enregistré.

«L'appareil s'est écrasé et s'est brisé», a déclaré au Jamaica Observer une passagère, Naomi Palmer. Un passager a déclaré à Milton Walker que le Boeing 737 avait atterri normalement et que les passagers avaient même applaudi à ce moment, mais qu'il n'avait pas réussi ensuite à s'arrêter sur la piste.

«Ensuite, il y a eu un gros bang», a-t-il dit. «C'est à ce moment-là, qu'ils (les passagers) se sont rendu compte que quelque chose n'allait pas, au moment où les masques à oxygène ont été déployés. Ils ont aussi noté que la structure de l'appareil avait commencé à s'effondrer». American Airlines se refuse pour le moment à «spéculer sur les causes de l'accident». Les blessés ont été hospitalisés à Kingston, a précisé le ministre jamaïcain.