«Balloon Boy»: un canular qui pourrait se chiffrer à 42.000 dollars pour les parents

FAIT DIVERS C'est l'avocat de la famille qui le dit...

Avec agence

— 

 
  — R.WILKING / REUTERS
Le feuilleton avait passionné l'Amérique. La facture pourrait s'avérer salée pour les parents accusés d'avoir élaboré un canular faisant croire que leur fils était embarqué à bord d'un ballon expérimental à la dérive en octobre. Le couple Heene, résidant dans le Colorado, risque de devoir payer 42.000 dollars (24.400 euros), a indiqué mardi leur avocat.
 
Richard Heene et sa femme Mayumi ont reçu l'ordre de payer cette somme au titre des frais engagés pour monter une opération de secours de leur fils de 6 ans, Falcon, a indiqué leur avocat, David Lane. Ils avaient fait croire qu'il se trouvait à bord d'un ballon gonflable à la dérive alors qu'il se cachait dans leur maison, a indiqué leur avocat.
 
Pas les moyens de régler la somme
 
L'avocat a indiqué à l'AFP qu'il avait reçu un courriel du bureau du procureur du comté de Larimer exigeant le remboursement de l'opération de sauvetage, mais que le couple n'avait pas les moyens de régler cette somme.
 
L'incident, qui avait tenu les Etats-Unis dans l'angoisse pendant des heures, est rapidement devenu l'un des canulars les plus célèbres de l'histoire américaine. Les autorités n'ont pas tardé à découvrir qu'il s'agissait d'une supercherie montée de toute pièce par la famille Heene pour l'aider à participer à une émission de téléréalité.
 
Le père, Richard, 48 ans, a plaidé coupable d'avoir cherché à influencer un représentant de l'ordre public. La mère, Mayumi, 45 ans, de nationalité japonaise, a plaidé coupable d'avoir menti aux autorités. Leur peine devrait être prononcée mercredi par un tribunal du Colorado. Bien qu'ils soient passibles de peines de prison, ils devraient bénéficier de la liberté surveillée.