Obama nomme son super-conseiller à la sécurité informatique

INTERNET Howard Schmidt est un ancien de Microsoft et de l'administration Bush...

Avec agence

— 

A l'heure où les réseaux gouvernementaux sont régulièrement mis à mal, Obama avait promis d'agir. Mardi, il a finalement nommé Howard Schmidt au post de cyber-czar (super-conseiller à la sécurité informatique).

 

 
Ce responsable «aura la tâche importante d'orchestrer les mesures de cybersécurité de tous les secteurs du gouvernement», a indiqué dans un communiqué le conseiller du président américain pour la sécurité et l'anti-terrorisme, John Brennan. Howard Schmidt «verra régulièrement le président et sera un membre important de son équipe de sécurité nationale», a précisé John Brennan.
 
Cette nomination intervient alors que le Pentagone a récemment lancé un commandement unifié pour la cybersécurité et que le département de la Sécurité intérieure essaie de renforcer la protection des réseaux informatiques civils, qui provoqueraient le chaos s'ils étaient mis hors service.
 
La Chine pointée du doigt
 
Les autorités américaines sont particulièrement attentives aux menaces venues de Chine. Fin 2008, un rapport remis au Congrès avait indiqué que ce pays avait élaboré des techniques si sophistiquées d'espionnage informatique qu'il pouvait pénétrer dans les réseaux américains les plus sensibles pour y dérober des informations confidentielles.
 
Howard Schmidt, qui occupait un poste de conseiller en matière de cybersécurité au sein de la précédente administration de George W. Bush, a servi au cours de sa carrière dans l'armée de l'Air et la police fédérale (FBI), mais aussi travaillé chez le géant des logiciels Microsoft, devenant une «autorité mondiale» sur la question de la sécurité des ordinateurs.