Le procès de Clotilde Reiss reprend mardi

IRAN Toujours retenue à l'ambassade de France...

Avec agence

— 

 
  — REUTERS / FARS NEWS

Le procès de la Française Clotilde Reiss, accusée d'avoir «encouragée les émeutiers» lors des manifestations post-électorales en Iran, reprendra mardi, a indiqué dimanche l'agence de presse iranienne Isna.

>> Retrouvez tous les articles sur Clotilde Reiss en cliquant ici

«L'avocat des accusés et le représentant du procureur» assisteront à l'audience, ajoute l’agence sans préciser si Clotilde Reiss y sera présente.

Accusée d’avoir encourager les émeutiers

Clotilde Reiss, 24 ans, a été arrêtée le 1er juillet pour avoir participé à des manifestations après la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad le 12 juin. Elle a été libérée sous caution à la mi-août à condition de rester à l'ambassade de France, dans l'attente de son jugement.

L'agence de presse officielle Irna avait indiqué début août que la Française était accusée d'avoir «rassemblé des informations et encouragé les émeutiers» lors de la contestation post-électorale.