Mort de Younes: le père clame son innocence

FAIT DIVERS Près d'une semaine après la découverte du corps...

Avec agence

— 

Le petit Younes, disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre à Comines (Belgique), retrouvé mort le 10 novembre 2009.  
Le petit Younes, disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre à Comines (Belgique), retrouvé mort le 10 novembre 2009.   — CHILD FOCUS / HANDOUT/EPA/SIPA

Non, ce n’est pas lui. Le père de Younes Jratlou, le petit Belge de quatre ans disparu fin octobre et retrouvé mort dans une rivière mardi près de la frontière franco-belge, a clamé son innocence.

«Je vous jure que je suis innocent dans cette affaire de mon fils. Ca me touche fort», a déclaré Mohamed Jratlou, dans une émission sur la chaîne de télévision RTL-TVI.

Interrogatoire «dur»

Interrogé pour savoir si les policiers le suspectaient, le père de Younes a répondu: «Oui». «Mais je suis innocent», a-t-il répété. Entendu jeudi par la police, le père a par ailleurs indiqué que cet interrogatoire avait été «dur».

Concernant les circonstances de la disparition de son fils, il a souligné ne pas penser qu'il ait pu parcourir seul la distance séparant sa maison du lieu où il a été retrouvé.

«Il ne sait pas aller plus loin»

«Il ne connaît que le chemin de la maison à l'école, ou de la maison au terrain où il va jouer au football», ou quelques autres endroits «dans les environs», mais «pas plus», a-t-il dit. «Il ne sait pas aller plus loin».

Le corps de Younes, disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre dans la commune de Comines, près de la frontière française, a été retrouvé mardi dans la rivière de la Lys, à 12 km de l'endroit où il avait disparu.