Les objets personnels de Madoff s’arrachent aux enchères

VENTE Près d’un million de dollars a été récolté lors d’une vente samedi à New York...

N. B. avec agence

— 

Le financier américain déchu Bernard Madoff le 10 mars 2009 à New York.
Le financier américain déchu Bernard Madoff le 10 mars 2009 à New York. — Stan Honda AFP/Archives

Le blouson de satin bleu frappé en lettres orange du nom de Madoff s'est arraché pour 14.500 dollars aux enchères samedi à New York, et les bijoux, montres et objets personnels du désormais célèbre escroc américain ont rapporté environ un million de dollars (942.650 dollars), le double de ce qui était prévu.

Quelque deux cents lots saisis dans les résidences de Bernard et Ruth Madoff étaient vendus par adjudication dans une salle de l'hôtel Sheraton à New York, parmi un total de 600 lots provenant de liquidations judiciaires.

Dans une salle comble dès les premières heures de la matinée, la vente Madoff a commencé à 14h (20h heure française) et a duré plus de trois heures avec des enchères particulièrement actives.

Les montres de Monsieur...


Le financier qui a fait perdre à des milliers d'investisseurs 21,2 milliards de dollars - montant des pertes réelles, sans les intérêts promis - avait un faible pour les montres, et la quarantaine de Rolex, Cartier, Blancpain, Muller, Bulgari, Patek Philippe ou Audemars Piguet que lui et son épouse possédaient ont trouvé preneur à des prix allant jusqu'à 65.000 dollars.

Le blouson de satin bleu portant le nom de l'équipe de base-ball «NY Mets», frappé du nom «Madoff» en orange a affolé lui les enchères: estimé entre 500 et 720 dollars, il a enflammé la salle et a finalement été adjugé 14.500 dollars à un enchérisseur sur Internet.

... Et les bijoux de Madame

La vingtaine de bijoux de Mme Madoff qui étaient proposés ont nettement dépassé les estimations, notamment des boucles d'oreille Cartier en diamant qui ont atteint 70.000 dollars, et un bracelet en platine, diamants et émeraudes adjugé 50.000 dollars.

Les objets sans autre valeur que celle d'avoir appartenu à l'escroc ont aussi eu du succès, notamment le papier à lettres à en-tête, estimé 100 dollars et vendu pour 2.500, ou un canard en bois estimé 60 dollars et adjugé 4.750.

150 ans de prison


Condamné à 150 ans de prison fin juin, Bernard Madoff, 71 ans, purge sa peine dans un pénitencier près de Raleigh (Caroline du Nord, sud-est). Son épouse n'a pas été inculpée.

Le liquidateur judiciaire Irving Picard a déjà vendu ou mis en vente plusieurs biens immobiliers des Madoff, ainsi que leurs yachts, mais n'a pour l'instant récupéré qu'une infime partie des sommes perdues par les investisseurs.