La finale de la Star Académie de l'Union Européenne aura lieu le 19 novembre

EUROPE Le premier président sera désigné lors d'un sommet extraordinaire

Avec agence

— 

GEBERT / VARIO IMAGES / SIPA

La présidence suédoise de l'Union européenne convoque un sommet extraordinaire le 19 novembre à Bruxelles pour choisir les nouveaux postes emblématiques de président et de chef de la diplomatie de l'UE, a annoncé mercredi une porte-parole.

La présidence suédoise a bouclé une première session de consultations auprès des 26 autres chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, mais il n'y a encore aucun consensus sur un candidat pour chaque poste, plusieurs noms ayant été proposés, a expliqué la porte-parole.

Plus compliqué que prévu

Le choix des postes de président et de chef de la diplomatie de l'UE s'annonce plus compliqué à boucler que prévu, aucun nom ne faisant encore consensus alors que Londres continue à soutenir mordicus son ancien Premier ministre Tony Blair. «Mes discussions montrent qu'il est important d'avoir un bon équilibre dans le choix des postes», déclare Fredrik Reinfeldt dans une interview au quotidien suédois Dagens Nyheter paru mercredi.

«L'équilibre gauche-droite est très important pour beaucoup, mais aussi entre grands et petits pays, entre nord et sud, hommes et femmes», ajoute-t-il. Plusieurs pays européens, dont la France, espéraient pouvoir boucler les négociations dès cette semaine.

Un favori tout de même


Le favori pour le poste de président du Conseil européen reste le chef du gouvernement belge, le chrétien-démocrate Herman Van Rompuy, soutenu par Paris et Berlin, selon des diplomates. Les autres noms évoqués pour la présidence de l'UE sont le Néerlandais Jan Peter Balkenende, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker ou la Lettone Vaira Vike-Freiberga.

Pour la fonction de Haut représentant, l'ancien Premier ministre italien de gauche Massimo D'Alema est cité comme alternative possible