C'est bien le corps du petit Younes qui aurait été retrouvé, selon la procureure

FAIT DIVERS Le petit garçon avait disparu dans la nuit du 25 au 26 octobre...

O.R.

— 

La police belge cherchait le petit Younes Jratlou près du canal d'Armentières le 27 octobre 2009
La police belge cherchait le petit Younes Jratlou près du canal d'Armentières le 27 octobre 2009 — DR
«Tout porte à croire que c'est bien le jeune Younes», a confirmé mardi soir la procureure de Tournai Marie-Claude Maertens. Selon elle, le corps d'enfant retrouvé dans la rivière de la Lys, à Comines, en Belgique, un peu plus tôt «portait exactement le même type de vêtements que ceux de Younes». Elle a cependant précisé que ce corps «n'était pas lesté», contrairement à ce qu'avaient indiqué un peu plus tôt des médias belges.

«Plusieurs pistes envisageables»

Le chef de la police de Comines, Sébastien Dauchy, a souligné que les enquêteurs avaient déjà sondé la Lys à cet endroit, mais n'avaient rien trouvé.

«C'est un batelier qui a aperçu une masse dans l'eau», a expliqué la procureure. «Il portait un pull, un slip et un pantalon tout à fait conformes à la description donnée par les parents. Maintenant la priorité c'est de l'identifier avec certitude», a-t-elle ajouté, évoquant des expertises à venir. Elle a souligné qu'il s'agissait d'une «étape essentielle qui permet de relancer l'enquête» soulignant que «plusieurs pistes sont encore envisageables».

Selon la télévision belge RTL-TVI, les parents de Younes s'étaient disputés durant la nuit et sa mère avait quitté la maison familiale, ce qui pourrait expliquer que le petit garçon ait décidé lui aussi de sortir de la maison. Vu la proximité avec la frontière, les autorités françaises avaient aussi été mises en alerte.