Bataille navale entre les deux Corée

ASIE Un navire nord-coréen a été sévèrement endommagé...

Avec agence

— 

Le leader nord-coréen, dont l'état de santé alimente les rumeurs, est resté invisible mardi lors d'une grande parade militaire qui célébrait le 60e anniversaire du régime communiste, selon des informations de presse en provenance de Pyongyang.
Le leader nord-coréen, dont l'état de santé alimente les rumeurs, est resté invisible mardi lors d'une grande parade militaire qui célébrait le 60e anniversaire du régime communiste, selon des informations de presse en provenance de Pyongyang. — Kcna AFP/Archives
La Corée du Nord veut des excuses. Un navire nord-coréen a été sévèrement endommagé au cours d'un affrontement naval qui a opposé mardi la Corée du Nord et la Corée du Sud au large de leurs côtes occidentales, ont indiqué l'armée et un responsable sud-coréens. Une «grave provocation armée», selon les nord-coréens, ont rapporté l'agence de presse officielle du régime communiste KCNA.

 
Un porte-parole de l'état-major sud-coréen a confirmé à l'AFP la survenue de l'affrontement mais n'a pu fournir d'autres détails dans l'immédiat. Selon une source gouvernementale sud-coréenne citée par l'agence Yonhap, un bateau de patrouille nord-coréen a franchi une frontière maritime sensible en Mer Jaune entraînant des tirs de semonce de la part des navires sud-coréens. La marine sudiste a ouvert le feu sur le bateau nord-coréen qui a passé outre l'avertissement et répliqué à son tour.
 
«A moitié détruite»

 
«Il n'y a pas eu de victimes de notre côté mais l'embarcation nord-coréenne, à moitié détruite, a fait demi-tour», selon la même source sous le couvert de l'anonymat.
 
La Corée du Nord a accusé Séoul le mois dernier d'avoir violé cette frontière maritime contestée en y dépêchant des navires de guerre. Cette frontière maritime entre les deux pays, toujours théoriquement en guerre faute de traité de paix mettant fin au conflit de 1950-53, n'a jamais été reconnue par le Nord. Elle s'est avérée une zone de friction fréquente entre les deux Corées.
Depuis 1999, les escarmouches ont fait plusieurs dizaines de morts dans cette zone. Six marins sud-coréens ont ainsi été tués en juin 2002.