Nokia rappelle 14 millions de chargeurs défectueux

TELEPHONIE A priori, personne n'a été blessé, mais ils présenteraient un risque de décharge électrique...

J. M. avec agence

— 

Plusieurs milliers de salariés de Nokia en Finlande, 8.000 selon les syndicats, ont protesté vendredi contre les restructurations engagées par le numéro un mondial des téléphones portables, alors qu'il dégage de confortables bénéfices.
Plusieurs milliers de salariés de Nokia en Finlande, 8.000 selon les syndicats, ont protesté vendredi contre les restructurations engagées par le numéro un mondial des téléphones portables, alors qu'il dégage de confortables bénéfices. — Markku Ulander AFP/Archives

Nouveau coup dur pour Nokia. Le numéro un mondial des téléphones mobiles, qui connaît des pertes records, a annoncé ce lundi qu'il rappelait des chargeurs défectueux, fabriqués par BYD, un de ses sous-traitants, et susceptibles de provoquer des décharges électriques.
 
Le rappel concerne «environ 14 millions de chargeurs (commercialisés) dans le monde», a déclaré James Etheridge, porte-parole du groupe. La société a tenu à préciser dans un qu'aucun qu'incident ou blessure causé par ces chargeurs ne lui avait toutefois été signalé.
 
Remplacé gratuitement
 
Par mesure de précaution, Nokia a cependant décidé de rappeler les modèles AC-3E et AC-3U, fabriqués entre le 15 juin et le 9 août 2009, ainsi que le modèle AC-4U, fabriqué entre le 13 avril et le 25 octobre 2009.
 
Le chargeur AC-3E a été commercialisé en Europe et les deux autres ont été vendus en Amériques du nord et latine, a précisé Nokia, indiquant que les consommateurs peuvent vérifier sur le site internet de l'entreprise si leur chargeur fait partie de ceux potentiellement dangereux. Si c'est le cas, le produit sera remplacé gratuitement.