La Virginie et le New Jersey basculent du côté républicain

ETATS-UNIS Le parti du président américain a connu deux revers, mardi...

O.R.

— 

Dur journée pour Barack Obama qui fête pourtant le premier anniversaire de son élection à la tête des Etats-Unis. Ce mardi, les républicains ont conquis deux postes de gouverneurs, en Virginie et au New Jersey. Pas de grosses conséquences au niveau fédéral, les démocrates gardent la majorité au Congrès, mais les électeurs ont fait entendre leur mécontentement.

L'an prochain, en 2010, un tiers du Sénat, toute la Chambre des représentants et plus des deux-tiers des gouverneurs vont être élus dans le cadre des élections de mi-mandat, cruciales pour le président américain. Et les républicains comptent sur la crise économique, le chômage et la guerre qui s'enlise en Afghanistan pour améliorer leurs positions.

Implication dans la campagne

Cette élection représente un revers pour Barack Obama, qui s’était personnellement impliqué dans la campagne. Dans le New Jersey, bastion démocrate où le président s'était rendu dimanche pour la deuxième fois en quelques semaines pour soutenir le gouverneur sortant Jon Corzine, le républicain Chris Christie, ancien procureur, a remporté la bataille avec 49% des voix contre 44% à Corzine. Les deux hommes étaient au coude-à-coude dans les sondages.

«Une victoire pour les républicains dans le New Jersey profondément démocrate enverrait des ondes de choc qui seraient ressenties jusque sur les marches de la Maison Blanche», estimait mardi le site de commentaires républicain redstate.com.

Peu d'importance


Soucieux de réduire l'impact de ces consultations, le porte-parole de la Maison Blanche Robert Gibbs a déclaré mardi devant la presse qu'elles n'avaient pas beaucoup d'importance.

«Je ne pense pas que le président croie que ces consultations soient vraiment significatives pour l'avenir», a déclaré Robert Gibbs.

Barack Obama avait également fait campagne en Virginie, un fief conservateur conquis pour la première fois par les démocrates l'an dernier, mais la victoire, conformément aux sondages, est allée au républicain Bob McDonnell, élu gouverneur avec une large avance sur le démocrate Creigh Deeds.