Sept pirates arrêtés après l'attaque d'un bateau de pêche français

SOMALIE La force Atalante, spécialisée dans la prévention de la piraterie, a fonctionné...

E. D.

— 

Atalante 1 - Pirates 0. Sept pirates ont été arrêtés mardi dans l'Océan indien après avoir attaqué un bateau de pêche français. Ces Somaliens, à bord de deux esquifs, avaient fait feu sur le navire français à quelque 350 milles nautiques (environ 650 km) au large de Mogadiscio. Mais un détachement de militaires français embarqués sur le bateau de pêche a riposté par des tirs de sommation. Les pirates avaient pris la fuite avant d’être pris en chasse par un hélicoptère espagnol et une frégate allemande de l'opération EUNAVFOR Somalie, alias Atalante.

A bord
 
L'hélicoptère a fait stopper les deux esquifs après des tirs de sommation. Les Somaliens ont alors jeté par dessus bord «ce qui était probablement leur attirail de pirates», notamment leurs armes, indique le communiqué. Arrivée sur les lieux, la frégate allemande les a arraisonnés et fait monter les sept Somaliens à son bord.

La flottille Atalante comporte actuellement neuf unités, soit le tiers de tous les bateaux de guerre circulant actuellement dans la zone du golfe d'Aden et des côtes somaliennes pour tenter de prévenir les actes de piraterie.