Au moins six employés de l'ONU tués dans un attentat à Kaboul

AFGHANISTAN Les talibans ont revendiqué l'attaque...

Avec agence

— 

Une maison d'hôtes à Kaboul visée par un attentat, le mercredi 28 ocotbre à Kaboul.
Une maison d'hôtes à Kaboul visée par un attentat, le mercredi 28 ocotbre à Kaboul. — REUTERS/Reuters TV

Au moins six employés des Nations unies ont été tués et neuf blessés, dont certains grièvement, mercredi matin dans une attaque revendiquée par les talibans contre une maison d'hôtes dans le centre de Kaboul, selon un nouveau bilan fourni par un porte-parole local de l'ONU. L'attaque a débuté vers 05h30, heures locales, selon des témoins. Les échanges de coups de feu et des explosions de roquettes et de grenades ont retenti pendant près de trois heures.

La police a indiqué qu'un «groupe de terroristes» avait attaqué la maison d'hôtes Bekhtar, où logeaient des étrangers, qui était en flammes durant l'attaque. L'affrontement s'est déroulé tout près du bâtiment du ministère afghan de la Femme, dans le quartier de Shar-e-Now, dans le centre de Kaboul.

Deux roquettes ont également été tirées mercredi matin sur un hôtel de luxe à Kaboul, atterrissant dans les jardins sans faire de victimes, a indiqué la police afghane.

Déstabilisation

«A ce stade, nous avons six employés de l'ONU tués. Nous avons neuf blessés, dont certains grièvement», a déclaré à l'AFP le porte-parole, Adrian Edwards. Tous sont des étrangers, a-t-il précisé, sans pouvoir fournir leur nationalité.

Le président afghan Hamid Karzaï a ordonné mercredi matin la mise en place immédiate d'une «sécurité renforcée» pour les organisations internationales à Kaboul.

L'ONU avait précédemment fait état de cinq morts. Les talibans ont revendiqué l'attaque, indiquant qu'il s'agissait d'une «première étape» dans leur campagne de déstabilisation de l'élection présidentielle, dont le second tour est prévu le 7 novembre.