Le Lybien Abdelbaset al-Megrahi est-il mort?

JUSTICE Condamné à la prison à vie pour l'attentat de Lockerbie, il a été libéré en août...

M. D. avec agence

— 

Abdel Basset Ali al-Megrahi, un ancien agent des services secrets libyens emprisonné en Grande-Bretagne pour l'attentat de Lockerbie (Ecosse) qui avait fait 270 morts en 1988, a été autorisé jeudi à faire appel de sa condamnation.
Abdel Basset Ali al-Megrahi, un ancien agent des services secrets libyens emprisonné en Grande-Bretagne pour l'attentat de Lockerbie (Ecosse) qui avait fait 270 morts en 1988, a été autorisé jeudi à faire appel de sa condamnation. — Manoocher Deghati AFP/Archives
L'avocat écossais d'Abdelbaset al-Megrahi, le Libyen condamné à la prison à vie pour l'attentat de Lockerbie (Ecosse) et libéré en août, a démenti mercredi des informations de presse selon lesquelles il serait mort. «C'est n'importe quoi», a déclaré Tony Kelly, avocat du Libyen. La chaîne de télévision britannique Sky News avait évoqué cette information.

«Il est vivant»
 
«Ce n'est pas vrai du tout. Une simple vérification le leur aurait montré. Il est vivant», a-t-il ajouté. Interrogés, les gouvernements britannique et écossais ont indiqué vérifier ces informations de presse, sans pouvoir donner plus de détails.
 
Megrahi, 57 ans, avait été condamné pour son implication dans l'explosion d'un avion de la Pan Am en 1988 au-dessus du village écossais de Lockerbie. Le Libyen avait été relâché le 20 août par le gouvernement écossais pour raisons de santé. Atteint d'un cancer de la prostate en phase terminale, il était immédiatement rentré en Libye. Sa remise en liberté par l'Ecosse a suscité une vive émotion, en particulier aux Etats-Unis d'où étaient originaires la plupart des 270 victimes de l'attentat.