attentats-suicides dans la capitale

— 

Sept personnes, dont deux kamikazes, ont été tuées hier dans deux attentats-suicides au sein de l'Université internationale islamique d'Islamabad. « Une femme fait partie des victimes. Vingt-neuf personnes ont aussi été blessées », a indiqué un responsable municipal. Les deux bombes ont explosé à quelques minutes d'intervalle, vers 15 h. « C'est la panique, il y a beaucoup de policiers à l'intérieur des bâtiments », a raconté Qudrat Ullah, un étudiant.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué, mais il survient alors que l'armée pakistanaise a lancé samedi une vaste offensive contre le fief des talibans, dans le Waziristan du Sud, un district tribal du Nord-Ouest. « Nous sommes en état de guerre. Ils feront tout ce qu'ils peuvent pour déstabiliser le pays. Ces soi-disant islamistes sont des ennemis de l'islam, des ennemis du Pakistan, a déclaré le ministre de l'Intérieur, Rehman Malik. Même s'ils ne le revendiquent pas, toutes les pistes conduisent au Waziristan du Sud. » W