Ballon à la dérive: fait divers ou coup de pub?

REVUE DE WEB Mal à l'aise, le petit garçon a vomi deux fois lors d'interviews à la télévision américaine...

Corentin Chauvel

— 

 
  — R.WILKING / REUTERS

Le petit Falcon Heene n'est décidément pas à l'aise avec les médias. A deux reprises, alors qu'il était interviewé en famille par les télévisions NBC et ABC, le garçon de six ans s'est mis à vomir, et ce à chaque fois que lui ou son père était interrogé sur ses étranges propos de jeudi soir sur CNN.



C'est cette interview donnée par la famille Heene à CNN qui a fait douter les médias et la police de la véracité de l'histoire. L'animateur, Wolf Blitzer, demande à Falcon pourquoi il n'est pas sorti de sa cachette lorsque ses parents le recherchaient. Intimidé, le garçon s'adresse à sa mère et à son père: «Vous m'aviez dit que l'on faisait tout ça pour le show.»



Le site d'infos américain TMZ a annoncé ce vendredi que la police locale avait ainsi lancé une enquête au sujet de l'histoire du ballon fou pour en savoir plus sur les intentions de la famille Heene.

C'était pourtant un «happy end» comme les Etats-Unis les affectionnent. Mais aussitôt le petit Falcon Heene retrouvé dans le garage de ses parents, les questions ont afflué: cette histoire était-elle une mise en scène par le père de Falcon, en mal de reconnaissance?

Lequel père n'est pas un inconnu du bataillon du petit écran. Richard Heene, scientifique amateur, avait notamment participé à l'émission de téléréalité «Echange d'épouses».

Les médias crient au canular


Du coup, les sites Web d'infos tirent à boulets rouges sur Richard Heene, dont la sincérité est remise en cause. Du site Gawker à Pop Crunch,en passant par Mashable, le scientifique amateur est malmené.

The News Bizarre est le plus radical, traitant Richard Heene de «clown». Le site explique que ce dernier  recherche constamment l'attention des médias, notamment quand il emmène sa famille voir des cyclones ou quand il veut faire croire à tout le monde que des extraterrestres existent sur Mars. «C'est un canular pathétique», conclut The News Bizarre.

Une justification délicate

La réplique de Richard Heene n'a pas tardé à venir, mais à la télévision. Sur 9News, une chaîne locale du Colorado, il exprime son dégoût des médias: «Les journalistes ont même interrogé la police sur cette stupide histoire de publicité. Avec tout ce qu'on vient de vivre avec ma femme, je trouve cela absolument dégoûtant de penser des choses comme ça.»

Questionné sur l'étrange réponse de son fils à CNN, le scientifique amateur a du mal à se justifier: «Peut-être qu'il parlait de tous ces journalistes qui l'attendaient dehors. Ils lui ont posé des milliards de questions.»

Richard Heene s'est dit «effrayé» par la couverture de l'histoire par les médias. Contre son gré ou pas, des tee-shirts sur son «Balloon Boy» de fils sont d'ores et déjà disponibles sur le Web.