Moscou renforce ses relations économiques avec Pékin

— 

Vladimir Poutine, Premier ministre russe.
Vladimir Poutine, Premier ministre russe. — A. DRUZHININ / AFP

La Russie, qui veut consolider son partenariat économique avec la Chine, a de quoi se réjouir. Les deux pays ont signé hier des contrats de plusieurs milliards de dollars lors du déplacement à Pékin du Premier ministre russe, Vladimir Poutine. « Un niveau sans précédent de compréhension mutuelle nous permet de résoudre avec succès n'importe quel problème », s'est félicité Poutine à l'issue d'une rencontre avec son homologue chinois Wen Jiabao.

Dans le domaine énergétique, le groupe russe Gazprom et le géant pétrolier chinois CNPC (China National Petroleum Corporation) ont signé un accord important concernant des livraisons sur le long terme de gaz russe à la Chine, portant sur près de 70 milliards de m3 par an, selon le patron de Gazprom. Le contrat devrait être formellement signé en juin, avec des livraisons en 2014-2015. Dès 2006, CNPC avait signé un protocole avec Gazprom pour des livraisons de gaz, à la Chine, devant porter sur 68 milliards de m3 par an, selon le site de Gazprom. Mais le projet a été retardé par un désaccord sur les prix. La Russie, confrontée à une nette baisse de la consommation en Europe, cherche de plus en plus à se tourner vers les marchés d'Asie-Pacifique, où la demande est croissante. La Chine, pour sa part, parcourt les continents pour diversifier ses sources d'approvisionnement. W