Le Nobel de chimie décerné à Ramakrishnan, Steitz et Yonath

SCIENCES Ils sont récompensés pour leur travaux sur la fonction du ribosome, l'usine à protéines de la cellule...

Avec agence

— 

Le prix Nobel de chimie à été décerné aux Américains Venkatraman Ramakrishnan et Thomas Steitz et à l'Israélienne Ada Yonath pour leurs travaux sur «la structure et la fonction du ribosome.

Le ribosome, qu'est-ce que c'est?
C'est «l'usine à protéines de la cellule» et ces recherches ouvrent «une nouvelle piste pour de nouveaux antibiotiques», a expliqué le comité Nobel, précisant que les ribosomes sont des molécules «qui décodent l'ADN pour créer la vie».

Qu'ont fait les Nobel?
Les trois lauréats «ont tous établi des modèles en trois dimensions montrant comment différents antibiotiques sont liés au ribosome». «Ces modèles sont maintenant utilisés par les scientifiques afin de développer de nouveaux antibiotiques, aidant directement à protéger la vie et à faire diminuer les souffrances de l'humanité», précise le communiqué du comité Nobel.

L'an dernier, le prix de chimie avait été attribué aux Américains Roger Tsien, Martin Chalfie et au Japonais Osamu Shimomura qui, à partir de la découverte d'une méduse vert-fluo, ont permis de mieux comprendre le développement de maladies comme le cancer et Alzheimer.

La saison des Prix Nobel a débuté lundi avec la remise du prix Nobel de médecine à un trio américano-australien pour ses travaux sur les télomères et l'enzyme télomérase qui protègent les cellules du vieillissement. Mardi, le prix de physique a été décerné aux Américains Williard Boyle, George Smith et Charles Kao pour des travaux sur les semi-conducteurs et la fibre optique, leur valant le qualificatif de "maîtres de la lumière" par le comité.
 
Le Nobel de littérature sera annoncé jeudi et celui de la paix vendredi. L'économie, ce sera lundi.