Au moins vingt-deux morts en Sicile

— 

« Ce que j'ai vu depuis l'hélicoptère est vraiment impressionnant [...]. Courage, soyez tranquille », a déclaré hier Silvio Berlusconi. Le chef du gouvernement italien a survolé l'est de la Sicile, où un glissement de terrain a plongé, samedi, des maisons entières dans la boue. Le désastre a fait au moins 22 morts, 40 disparus et 524 sans-abri. La polémique continue d'enfler autour du drame. Selon les habitants de la région, « ce désastre était prévisible ». La tragédie s'explique en effet en grande partie par une urbanisation anarchique. W