Tirs de missiles de longue portée

— 

Après les tests de missiles de courte portée menés dimanche, l'Iran a procédé hier à des tirs de longue portée capables d'atteindre Israël. Ils ont été vivement critiqués par les capitales occidentales, à trois jours de la reprise à Genève des négociations sur le nucléaire en Iran. Peu avant, le commandant des forces aériennes des Gardiens de la révolution, Hossein Salami, avait averti que Téhéran répondrait à toute menace de manière « destructrice ». Israël et les Etats-Unis n'ont pas exclu l'option militaire face au programme nucléaire iranien. Les Occidentaux accusent Téhéran de chercher à fabriquer l'arme atomique, ce que l'Iran a toujours démenti. W