Des centaines de morts et de disparus après la tempête aux Philippines

INTEMPÉRIES 'Etat de catastrophe naturelle a été déclaré, mais les autorités sont dépassées...

Avec agence

— 

Les dégâts sont nombreux aux Philippines après le passage de la tempête tropicale le 27 spetembre 2009. Le bilan fait état de plusieurs centaines de morts et de disparus. 
Les dégâts sont nombreux aux Philippines après le passage de la tempête tropicale le 27 spetembre 2009. Le bilan fait état de plusieurs centaines de morts et de disparus.  — SABANGAN/EPA/SIPA

Le bilan de la tempête tropicale qui a balayé Manille, la capitale des Philippines, et ses environs et provoqué de graves inondations a grimpé à 240 morts, a annoncé lundi le gouvernement. Le précédent bilan faisait état d'une centaine de victimes. Par ailleurs, plus de 451.000 personnes ont été déplacées, a précisé le Centre de coordination des catastrophes nationales.

Les secours dépassés

Manille (12 millions d'habitants), où l'état de catastrophe naturelle a été décrété, a été inondée samedi par des pluies torrentielles tombées neuf heures durant, après le passage de la tempête tropicale Ketsana. Il s'agit des pluies les plus fortes subies par la capitale et ses environs en plus de 40 ans.

Lundi, le gouvernement a reconnu que les services de secours, occupés à parer au plus pressé, étaient «dépassés». «Nous nous concentrons sur les énormes opérations de secours. Mais le système est dépassé, les autorités locales sont dépassées», a déclaré le responsable du Centre de coordination des catastrophes nationales, Anthony Golez.