Quatre soldats français tués ce week-end en Afghanistan

DECES L'un d'eux a été foudroyé, les autres se sont noyés...

— 

Trois soldats français sont morts accidentellement au cours d'une opération dans la province de Kapisa, dans l'est de l'Afghanistan, dans la nuit de samedi à dimanche. Lors d'un violent orage, «l'un d'eux a été foudroyé [...], et les deux autres se sont noyés dans une rivière en crue », a expliqué l'amiral Christophe Prazuck. Hier, un quatrième soldat français est mort quand son véhicule blindé est tombé dans un ravin situé dans le district de Surobi, voisin de la province de Kapisa. Cinq autres militaires ont été blessés, dont plusieurs très grièvement. Nicolas Sarkozy « a réaffirmé que ces drames n'entament pas la volonté de la France de poursuivre son engagement en Afghanistan ».

En tout, 35 soldats Français ont perdu la vie en Afghanistan depuis décembre 2001. Cette année, 377 militaires étrangers, dont 220 Américains, sont morts dans le pays, contre 294 en 2008, selon un décompte de l'AFP établi à partir du site indépendant www .icasualties.org.