Tempête aux Philippines: Des dizaines de morts et de disparus

INTEMPÉRIES rès de 350.000 personnes ont été déplacées et l'état de catastrophe naturelle a été décrété à Manille...

Avec agence

— 

Une vue aérienne de l'est de Manille (Philippines) submergé par les eaux après le passage d'une tempête tropicale, dimanche 27 septembre 2009.
Une vue aérienne de l'est de Manille (Philippines) submergé par les eaux après le passage d'une tempête tropicale, dimanche 27 septembre 2009. — REUTERS/Rey Bruna/Philippines Airforce/Handout

Soixante-treize personnes ont été tuées et 23 sont portées disparues au lendemain de la tempête tropicale qui a balayé la capitale des Philippines, Manille et ses environs, a annoncé dimanche le gouvernement.

Quelque 337.216 personnes ont également été déplacées par le sinistre alors que 60.000 habitants ont rejoint des centres d'accueil, selon le Centre de coordination des catastrophes nationales.

Manille (12 millions d'habitants), où l'état de catastrophe naturelle a été décrété, a été inondée samedi après les pluies torrentielles tombées neuf heures durant - les pires depuis 42 ans, après le passage de la tempête tropicale Ketsana.

Les provinces voisines menacées

«Cela ne s'est jamais produit. Manille est sous les eaux à près de 80%», a indiqué la présidente de la Croix-Rouge locale, Gwendolyn Pang. De nombreux appels ont été lancés sur les radios demandant aux habitants réfugiés sur les toits d'y rester en attendant les secours et de ne pas chercher à en descendre par eux-mêmes.

Le secrétaire à la Défense et responsable des opérations de secours, Gilberto Teodoro, a averti que de nouvelles inondations pourraient survenir dans les provinces septentrionales si les réservoirs et les barrages venaient à déborder.