Afghanistan: Trois soldats français décèdent «accidentellement»

GUERRE L'un a été foudroyé, les deux autres se sont noyés...

N. B. avec agence

— 

Un caporal du 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) a été tué samedi par un tir de roquette contre son blindé lors d'un accrochage avec des insurgés dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé l'état-major des armées à Paris.
Un caporal du 27e bataillon de chasseurs alpins (27e BCA) a été tué samedi par un tir de roquette contre son blindé lors d'un accrochage avec des insurgés dans l'est de l'Afghanistan, a annoncé l'état-major des armées à Paris. — Joël Saget AFP/Archives

Trois militaires français sont morts «accidentellement» en Afghanistan, dans la vallée d'Afghanya (nord est de Kaboul), au cours d'une opération de nuit, a annoncé dimanche l'Elysée dans un communiqué.

Joint par l'AFP ce dimanche en fin de matinée, l'amiral Christophe Prazuck, de l'état-major des armées, à Paris, a précisé que les trois militaires ont été victimes d'un violent orage. «L'un d'eux a été foudroyé pendant la phase d'infiltration de nuit et les deux autres se sont noyés dans une rivière en crue», a-t-il expliqué.

34 décès depuis 2001

Il s'agit, selon la présidence française, d'un adjudant et un brigadier du 13e Régiment de Dragons Parachutistes de Dieuze (Moselle), et d'un soldat de 1e classe du 3e Régiment d'infanterie de Marine de Vannes (Morbihan).

«Le Président de la République s'associe à la douleur des familles et de leurs proches. Il leur exprime ses condoléances attristées», ajoute le texte. Quand au PS, tout en rendant hommage aux trois soldats, il a de nouveau réclamé un débat au Parlement sur l'engagement français en Afghanistan.

Ces décès portent à 34 le nombre de soldats français morts en Afghanistan depuis 2001.