La Bulgare Irina Bokova élue à la tête de l'Unesco

ELECTION Elle l'a finalement remporté face au candidat égyptien Farouk Hosni...

Avec agence

— 

Il aura fallu cinq tours. La Bulgare Irina Bokova a finalement été élue à la tête de l'Unesco ce mardi, face au controversé candidat égyptien Farouk Hosni.

Ce dernier, ministre de la Culture depuis plus de 20 ans dans son pays, et Irina Bokova, diplomate de carrière, étaient arrivés lundi à égalité au 4e tour, avec 29 voix chacun au sein du Conseil exécutif de l'Unesco. Ils se sont retrouvés face à face après les retraits successifs de l'Autrichienne Benita Ferrero-Waldner et de l'Equatorienne Ivonne Baki.

L'élection, la plus disputée et médiatique depuis la création de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture en 1945, ne devrait pas pour autant pas connaître son tout dernier épilogue en soirée. Le nom du successeur du Japonais Koichiro Matsuura doit encore être approuvé, par un vote secret, en octobre par la Conférence générale, l'assemblée plénière des 193 membres de l'organisation, dont le siège est à Paris.