La Commission Européenne s'attaque aux frais cachés des banques

UE Un rapport est attendu ce mardi...

E.L. avec agence

— 

GEBERT / VARIO IMAGES / SIPA

La structure souvent opaque des frais bancaires va être montrée du doigt par la Commission européenne ce mardi. Un rapport présenté par Meglena Kuneva, commissaire européenne responsable de la Protection des consommateurs, doit expliquer que de nombreuses banques semblent dissimuler des charges en utilisant des structures de frais que beaucoup de consommateurs ont du mal à comprendre.

La Commission pourrait faire appel aux autorités nationales

Selon une source européenne citée par l'AFP, ce rapport serait particulièrement critique à l'égard des banques françaises, considérées comme championnes des frais cachés onéreux et incompréhensibles pour leurs clients. Les banques autrichiennes, italiennes et espagnoles auraient également été épinglées.

Selon Helen Kearns, porte-parole de la Commission, le rapport suggère que certaines banques n'ont pas respecté les réglementations de l'UE en matière de protection des consommateurs. La Commission pourrait, selon elle, demander aux autorités nationales de remédier à la situation.