Phillip Garrido n'aurait pas abusé des deux filles de Jaycee Dugard

ENQUÊTE 'est Jaycee Dugard elle même qui l'aurait affirmé aux enquêteurs...

Avec agence
— 
Phillip Garrido au tribunal du comté d'El Dorado,à Placerville (Californie), vendredi.
Phillip Garrido au tribunal du comté d'El Dorado,à Placerville (Californie), vendredi. — W. FOSTER / EPA / SIPA

Phillip Garrido, accusé d'avoir enlevé et séquestré Jaycee Dugard pendant 18 ans dans la région de San Francisco (Californie, ouest des Etats-Unis), n'aurait pas abusé des deux enfants de sa victime, affirme lundi le San Francisco Chronicle. Jaycee Dugard, âgée de 29 ans, «dit que (Phillip Garrido) n'a pas touché les enfants», selon une source anonyme proche de l'enquête, citée par le quotidien. Selon la même source, Jaycee Dugard aurait aussi affirmé aux enquêteurs que son ravisseur présumé, accusé de l'avoir enlevée en 1991, violée et séquestrée pendant 18 ans, «ne l'avait pas touchée depuis des années».

Jamais scolarisées


Les deux filles de Jaycee Dugard, aujourd'hui âgées de 11 et 15 ans, auraient été conçues avec Phillip Garrido et auraient partagé le sort de leur mère, en vivant dans des tentes et des cabanons dissimulés dans le fond du jardin de Garrido à Antioch, à 70 km à l'est de San Francisco. Au moment de leur découverte, fin août, elles n'avaient jamais été à l'école ni chez le médecin, selon la police. Phillip Garrido et sa femme Nancy doivent répondre de 29 chefs d'accusation dans cette affaire, parmi lesquels enlèvement, viol et séquestration. Ils plaident non coupables.

Les recherches continuent

La police californienne a annoncé par ailleurs que les recherches dans le jardin de Phillip Garrido, en lien avec deux disparitions non élucidées à la fin des années 80, avaient repris lundi et que les enquêteurs allaient commencer à creuser, sur une parcelle désignée par des chiens spécialisés.

>> Retrouvez tout notre dossier sur Jaycee Lee Dugard et son ravisseur par ici