Les Etats-Unis imposent des droits de douanes sur les pneus chinois

DIPLOMATIE Pékin dénonce une mesure protectionniste...

Avec agence

— 

Des individus ont dérobé dans la nuit de lundi à mardi 212 pneus de marque pendant le sommeil du chauffeur du poids lourd stationné sur une aire de repos de l'A36 dans le sens Beaune-Mulhouse, a-t-on appris mardi auprès des gendarmes.
Des individus ont dérobé dans la nuit de lundi à mardi 212 pneus de marque pendant le sommeil du chauffeur du poids lourd stationné sur une aire de repos de l'A36 dans le sens Beaune-Mulhouse, a-t-on appris mardi auprès des gendarmes. — Mychèle Daniau AFP/Archives

Pékin a vivement dénoncé samedi une «mesure grave de protectionnisme commercial» des Etats-Unis, après la décision de Washington d'imposer des droits de douane supplémentaires sur les importations de pneus en provenance de Chine. La Chine a également annoncé qu'elle se réservait «le droit de réagir», a précisé Yao Jian, porte-parole du ministère du Commerce dans un communiqué publié sur le site internet du ministère.  

 
Préserver les entreprises américaines

Le président Barack Obama a signé vendredi un décret imposant des droits de douane supplémentaires, comme pour le roquefort français, sur toutes les importations de pneus pour véhicules de tourisme et véhicules légers en provenance de Chine pour une période de trois ans afin de préserver les entreprises américaines, a annoncé le porte-parole de la Maison Blanche dans un communiqué. Ces droits s'élèveront à 35% la première année, 30% la deuxième et 25% la troisième, est-il précisé. Washington avait déjà décidé mercredi d'imposer des droits de douane aux tubes pour l'industrie pétrolière importés de Chine, et Pékin avait réagi avec indignation.

Ces décisions interviennent avant une série de rencontres diplomatiques. Obama doit recevoir son homologue chinois Hu Jintao à Pittsburgh (Pennsylvanie, nord-est des Etats-Unis) au sommet du G20 les 24 et 25 septembre, puis il se rendra en Chine en novembre pour sa première visite officielle.