Grippe A (H1N1): Du retard dans la fabrication des vaccins

M.D avec agence

— 

Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé.
Réfutant l'idée que les virus puissent être "endormis" par le froid, le Directeur général de la Santé Didier Houssin a notamment souligné qu'il était encore temps de se faire vacciner contre la grippe. Un geste "très important" pour les personnes âgées et les personnels de santé. — Alix Guigon AFP

C'est une course contre la montre. Les autorités sanitaires américaines n'auront reçu que 45 millions de doses de vaccins contre le virus A (H1N1) de la grippe porcine d'ici à la mi-octobre. C'est à cette période que doit commencer une campagne de vaccination qui cible jusqu'à 160 millions de personnes.
 
>> Tous nos articles sur la grippe A (H1N1), c'est par ici.

«Selon nos dernières informations provenant des fabricants, nous espérons avoir environ 45 millions de doses d'ici le 15 octobre, puis la livraison chaque semaine suivante de 20 millions de doses supplémentaires jusqu'à ce qu'on atteigne les 195 millions de doses que nous avons commandées», a indiqué mardi Bill Hall, porte-parole des services du ministère de la santé (HHS).
 
Retard dans la production et le conditionnement

 
Dans un premier temps, le gouvernement avait espéré disposer de 120 millions de doses dès la mi-octobre afin de vacciner le maximum de personnes à risque avant le début de la saison grippale début décembre. Fin juillet, des essais cliniques de vaccins expérimentaux contre le virus A (H1N1) ont commencé avec des milliers de volontaires pour déterminer s'il sera nécessaire d'injecter une ou deux doses.

>> La grippe A (H1N1), c'est quoi? Ca se soigne? Comment ça s'attrape?, les réponses ici

Selon le quotidien Washington Times, le département de la Santé a cité des retards dans la production et le conditionnement des vaccins. Le gouvernement américain a commandé des vaccins à cinq laboratoires: Novartis, GSK, Sanofi, Medimmune et CSL, ont précisé les HHS. Les Centres fédéraux de contrôle et prévention des maladies (CDC) ont l'objectif dans l'idéal de vacciner 160 millions de personnes (plus d'un Américain sur deux).
 
Un groupe prioritaire en cas de manque

 
Ce groupe prioritaire comprend les femmes enceintes, les adultes en contact avec des enfants de moins de six mois, le personnel de santé, les enfants et les jeunes âgés de 6 mois à 24 ans et les adultes de santé fragile. Mais si le volume de doses n'est pas prêt dans les temps, un groupe de population plus prioritaire, de 41 millions de personnes, a été identifié.
 
Ce groupe plus restreint comprend les femmes enceintes, les adultes en contact avec des enfants de moins de six mois, ces bébés ne peuvent recevoir de vaccin contre la grippe, les enfants de 6 mois à 4 ans et enfin ceux âgés de 5 à 18 ans ayant des problèmes de santé.