La CIA a fait appel à Blackwater pour tuer des membres d'Al-Qaida

ETATS-UNIS La mission secrète n'a jamais vu le jour à cause du passé très controversé de l'agence de sécurité indépendante...

M.D avec agence

— 

Blackwater est la plus grande entreprise privée de sécurité utilisée par les Etats-Unis en Irak. Ses agents assurent notamment la protection du personnel de l'ambassade américaine à Bagdad.
Blackwater est la plus grande entreprise privée de sécurité utilisée par les Etats-Unis en Irak. Ses agents assurent notamment la protection du personnel de l'ambassade américaine à Bagdad. — Scott Olson AFP/Getty Images/Archives

L'agence de renseignement américaine, la CIA, a recruté des agents de la société de sécurité Blackwater pour traquer et tuer les dirigeants d'Al-Qaida en 2004. Un recrutement opéré dans le cadre d'un programme secret. C'est ce que rapporte ce jeudi la presse américaine, citant des responsables du renseignement.
 
Le nouveau directeur de la CIA intervient
 
Mais le programme secret, pour lequel la CIA a dépensé plusieurs millions de dollars, n'a jamais vu le jour. Il a été suspendu avant qu'une quelconque mission ne soit lancée. Peu après avoir eu vent de ce programme en juin, le directeur de la CIA, Leon Panetta, nommé par Barack Obama, y a en effet mis un terme. Il a ensuite informé les parlementaires. Citant des responsables de l'administration, le New York Times indique que la CIA avait conclu des accords séparés avec de hauts responsables de Blackwater, en lieu et place de contrats formels avec le groupe.
 
>> A lire également: Blackwtater, c'est quoi?
 
Blackwater change de nom
 
Le département d'Etat a rompu ses liens avec la société de sécurité controversée après des accusations de violences en Irak. Le groupe, basé en Caroline du nord, a changé de nom et s'est rebaptisé Xe, après avoir été interdit en janvier par le gouvernement irakien à la suite d'une fusillade impliquant plusieurs de ses agents et qui avait fait 17 morts le 16 septembre 2007.
 
La plus grande entreprise privée de sécurité utilisée par les Etats-Unis en Irak était devenu le symbole de l'entrée des sociétés privées dans les guerres au 21e siècle. Ces agents étaient honnis des Irakiens qui leur reprochaient d'agir en tout impunité.
 
Dans le cadre du programme secret de la CIA, Blackwater s'était vu attribuer «la responsabilité opérationnelle» de la traque des responsables d'Al-Qaida, et avait perçu «des millions de dollars pour l'entraînement et l'équipement», selon le Washington Post.