Pour voler plus «vert», atterrir sans moteur?

AVION Une compagnie aérienne va tester une nouvelle procédure pour économiser du carburant à l'atterrissage...

O.R. (Avec agence)

— 

Un avion de ligne s'est écrasé sur une maison près de l'aéroport de Buffalo, au nord de l'Etat de New York, faisant 49 morts (48 personnes à bord et une au sol), ont annoncé jeudi soir un responsable et la chaîne américaine d'information en continu CNN.
Un avion de ligne s'est écrasé sur une maison près de l'aéroport de Buffalo, au nord de l'Etat de New York, faisant 49 morts (48 personnes à bord et une au sol), ont annoncé jeudi soir un responsable et la chaîne américaine d'information en continu CNN. — Farooq Naeem AFP/Archives
Finie la descente par paliers contrôlée par les pilotes. Scandinavian Airlines System va tester une nouvelle procédure d'approche, assistée par satellite. Objectif: réduire la consommation de carburant des avions et les émissions de CO2.

La descente est jusqu'à présent une méthode très gourmande en fuel, qui réclame des distances longues. L'approche par satellite consiste à mettre les réacteurs au point mort et à laisser l'avion planer en automatique, suivant une stratégie optimale fournie par satellite.

Le pilote reprend les manettes ensuite, juste avant la phase d'atterrissage.

Economiser 100 kg de carburants

«On gagne sur deux niveaux», a déclaré le porte-parole de SAS Norvège, Thomas Midteide. «D'une part, on économise du carburant, d'autre part, on réduit nos émissions de CO2».

Pour un biréacteur moderne, cette procédure permet, selon SAS, d'économiser environ 100 kg de carburant, soit un peu plus de 300 kg-équivalent CO2 car une fois mélangé à l'air, le CO2 pèse 3,15 fois plus lourd qu'avant sa combustion, explique la compagnie.

Si cette procédure est homologuée par les autorités de l'aviation civile - et si le test réussit - elle pourra être étendue à de nombreuses lignes opérées par la compagnie, qui la juge plus particulièrement adaptée aux aéroports peu fréquentés et entourés par un relief accidenté.