Après le typhon Etau, le Japon frappé par un tremblement de terre

ASIE Le séisme de magnitude 6,4 a fait des centaines de blessés et provoqué un mini-tsunami...

Avec agence

— 

 
  — I. KATO / REUTERS

 Frappé par des pluies torrentielles née du typhon Etau lundi, le Japon a été frappé ce mardi par un violent séisme de magnitude 6,4. Selon les autorités, il a provoqué un mini-tsunami et a fait plus d'une centaine de blessés.

Une femme a été retrouvée morte à son domicile, mais les autorités japonaises n'ont pour le moment pas confirmé le lien avec le séisme. Au moins 110 personnes ont été blessées dont trois grièvement, dans les préfectures de Shizuoka, Tokyo, Kanagawa (centre-est) et Aichi (centre). La plupart des blessures a été causée par la chute d'objets, précisent des responsables locaux.

Voir la vidéo du séisme:


Secousse ressentie à Tokyo

Selon l'Institut géologique américain (USGS), le tremblement de terre s'est produit à 05h07 (lundi 22h07 en France) dans l'océan Pacifique, à 26,8 km de profondeur seulement et à 30 km des côtes. La secousse, très violente, a été ressentie à Tokyo, qui se trouve à 170 km plus au nord.

Une alerte au tsunami déclenchée après le séisme puis a été levée, après que l'Agence météorologique japonaise eut constaté simplement un petit raz-de-marée de 40 cm dans certains ports. Le gouverneur de la préfecture de Shizuoka, où le tremblement de terre a été le plus fort, a déclaré à la télévision publique NHK qu'il n'y avait «aucune information faisant état de dégâts importants».

Risques de glissement de terrain

Quelques dommages ont toutefois été constatés. Un pan du mur d'enceinte d'un château du 16e siècle est tombé notamment et un incendie, rapidement maîtrisé, s'est déclenché dans une usine de machines-outils.
Un responsable de l'Agence météorologique a mis en garde contre les risques de glissements de terrain en raison de la combinaison du séisme et des fortes précipitations amenées par le typhon Etau qui a fait au moins 14 morts et 18 disparus depuis le week-end dans l'ouest du Japon. Après avoir menacé l'île principale de Honshu, Etau s'est toutefois éloigné de l'archipel mardi.

Dimanche déjà, un violent séisme de magnitude 7,1 s'était produit dans le Pacifique, à 205 km au sud des côtes de Shizuoka.