Les débris du vol AF 447 sont arrivés en France

CATASTROPHE Les restes de l'Airbus du vol Rio-Paris seront examinés au centre d'essais aéronautique de Toulouse...

B.T. (Avec Agence)

— 

Les corps doivent être acheminé sur l'archipel de Fernando de Noronha pour être examinés par une équipe de huit experts de la police.
Les corps doivent être acheminé sur l'archipel de Fernando de Noronha pour être examinés par une équipe de huit experts de la police. — BRAZIL AIR FORCE / REUTERS

L'autopsie continue. Les débris de l‚avion assurant le vol AF 447 Rio-Paris qui s'est abîmé en mer le 1er juin sont arrivés mardi soir à Pauillac, dans l'estuaire de la Gironde, à bord du cargo «Ville de Bordeaux».

La plupart des 640 débris récupérés au large du Brésil étaient situés à l'intérieur de conteneurs du «Ville de Bordeaux», sur lequel se trouve également la dérive de l'avion qui a disparu dans l'Océan atlantique faisant 228 morts.

Galeys, morceaux de plancher, gilets de sauvetage

Le cargo, qui portait la mention «Airbus A380 on board», est l'un des trois bateaux habituellement utilisés par le constructeur européen pour transporter les tronçons du très gros porteur A380 en provenance des usines européennes du groupe jusqu'au site d'assemblage de la banlieue de Toulouse.

Le navire a été mis «à la disposition des enquêteurs» par Airbus pour le transport des débris, avait-on indiqué auprès du constructeur aéronautique. Ils seront examinés au centre d'essais aéronautique de Toulouse (CEAT), situé dans la banlieue est de la Ville rose, par le bureau d'enquête analyses (BEA) chargé de l'enquête technique de la catastrophe.

Les éléments identifiés proviennent de l'ensemble des zones de l'avion, ont indiqué les enquêteurs, citant notamment des galeys (meubles pour les plateaux repas), des morceaux de plancher, des gilets de sauvetage non gonflés, en plus de la dérive.

>>> Retrouvez tous nos articles sur le crash du vol AF 447 en cliquant ici.