Un Australien détenu pour espionnage

— 

Stern Hu, l'un des dirigeants du géant minier anglo-australien Rio Tinto, et trois de ses collaborateurs chinois sont détenus en Chine depuis dimanche. Les autorités les accusent d'avoir « volé des secrets d'Etat » et affirment détenir des « preuves suffisantes » de leur activité d'espionnage.

La Chine a appelé à « ne pas politiser » cette affaire, mais des tensions diplomatiques sont apparues. En Australie, le département des Affaires étrangères a convoqué le représentant diplomatique chinois hier, pour demander à pouvoir rencontrer Stern Hu. Selon Barnaby Joyce, un sénateur australien d'opposition, cette arrestation serait liée au récent échec des négociations entre Rio Tinto et le groupe public chinois Chinalco. En février, une alliance avait été conclue entre les deux groupes, avant que Rio Tinto ne se rétracte, lui préférant une autre compagnie australienne, BHP Billiton. Chinalco s'était dit « très déçu » par ce revirement. W