Zelaya empêché de rentrer dans son pays

HONDURAS Le président déchu a dû atterrir au Salvador après une tentative infructueuse d'atterrissage à Tegucigalpa, la capitale de son pays...

Avec agence

— 

 
  — T. BRAVO / REUTERS

Il avait annoncé son retour pour dimanche «à la mi-journée». C'est finalement au Salvador que Manuel Zelaya a dû atterrir dimanche soir après avoir vainement essayé de se poser à Tegucigualpa. Des soldats armés ont empêché son avion d'atterrir à l'aide de véhicules bloquant l'accès à la piste d'atterrissage. Forces de l'ordre et partisans de Manuel Zelaya se sont alors affrontés, faisant deux morts et deux blessés.

L'avion de Manuel Zelaya, en provenance de Washington, a dû changer de cap pour faire escale à Managua, la capitale Nicaragua. Avant de redécoller à destination de San Salvador.

Le Président déchu doit maintenant s'entretenir au Salvador avec José Miguel Insulza, le secrétaire général de l'Organisation des Etats américains (OEA), ainsi qu'avec les présidents argentin et équatorien afin de trouver une solution pour sortir de la crise politique qui secoue le Honduras.