À Delhi, être homo n'est plus un crime

INDE La Haute Cour a statué: fini l'amende et les 10 ans de prison...

— 

Une amende et jusqu'à dix ans de prison. C'est ce que risquaient les homosexuels indiens jusqu'à un arrêt de la Haute Cour de Delhi, rendu hier. Dans cette décision historique (l'article du Code pénal en question datait de 1860 et de la colonisation britannique), la Cour a considéré que ces sanctions étaient « une violation des droits fondamentaux » reconnus par la Constitution indienne.

L'article, qui considère les pratiques homosexuelles comme « contre nature », ne s'appliquera plus pour les adultes consentants dans la province de Delhi, mais il concerne toujours le reste du pays. Une réunion interministérielle doit avoir lieu dans les prochains jours pour évoquer la dépénalisation au niveau national. L'Onusida s'est félicité de la décision et espère qu'il s'agira d'un « important précédent dans le monde ». Selon l'organisation, la répression de l'homosexualité nuit à la lutte contre le VIH. L'homosexualité est toujours punie par la loi dans quatre-vingts pays.