Iran: «La fraude électorale était le mensonge de trop»

VIDEO Selon plusieurs spécialistes du pays, c'est au nom de la «passion» que les Iraniens se révoltent aujourd'hui contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad...

Oriane Raffin

— 

Mercredi 24 juin, la Bellevilloise, à Paris. A l'initiative du «Manifeste des libertés», un rassemblement autour de l'Iran fait intervenir spécialistes du pays, Iraniens en exil, associations de défense des Droits de l'homme et représentants de partis politiques français. L'occasion de parler de ces deux dernières semaines de manifestations contre la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

Tout au long de la soirée, il est principalement question du peuple iranien. Ecrivaine et sociologue, Chahla Chafiq a dû quitter l'Iran au début des années 1980. Citant Vavlav Havel, elle explique que c'est le «pouvoir des sans pouvoir» qui se joue aujourd'hui en Iran, insistant sur le rôle de l'individu face à l'islamisme de la société.


Chahla Chafiq
envoyé par 20Minutes. - L'info internationale vidéo.

Ahmad Salamatian, ancien député iranien, également en exil, insiste quant à lui sur l'importance de la passion dans le mouvement. Une passion qui n'est plus religieuse aujourd'hui:


Ahmad Salamatian
envoyé par 20Minutes. - L'info internationale vidéo.

Parmi les Iraniens vivant en France, au-delà de l'inquiétude pour la situation quotidienne de leurs proches, on sent un grand espoir et une volonté de changement. Dans les jours qui viennent d'autres manifestations de soutien seront organisées.