Royaume-Uni : Un homme arrêté en lien avec l’attentat de Manchester en 1996

POLICE L’attentat avait fait plus de 200 blessés et 800 millions d’euros de dégâts

20 Minutes avec AFP
La police de Manchester
La police de Manchester — SIPA

Ce vendredi, la police de Manchester a annoncé l’arrestation d’un homme en lien avec l’attentat à la bombe revendiqué par l’ Armée républicaine irlandaise (IRA) qui avait frappé le centre de cette ville du nord de l’Angleterre en 1996.

« Un homme a été arrêté la nuit dernière (jeudi) à l’aéroport de Birmingham, sur des soupçons de crimes terroristes », a indiqué la police de Manchester dans un communiqué. « Cette arrestation est en lien avec l’enquête sur la bombe de l’IRA (Armée républicaine irlandaise) qui a frappé le centre de Manchester en 1996 », a-t-elle ajouté.

Plus de 200 blessés

Cet attentat avait visé le centre commercial de la ville et avait fait plus de 200 blessés. Une camionnette piégée avait explosé face à l’une des entrées du bâtiment. Plus de 1.000 m2 de bureaux et commerces avaient été détruits, causant pour 880 millions d’euros de dégâts. L’homme arrêté, sur lequel la police ne donne aucun détail, sera interrogé par des agents chargés de la lutte antiterroriste, précise le communiqué.

La police s’est dite « déterminée (…) quel que soit le temps écoulé », à trouver les responsables de l’attentat. Ce dernier s’inscrivait dans le contexte des Troubles, ces trois décennies sanglantes en Irlande du Nord qui ont fait plus de 3.500 morts, opposant républicains nationalistes majoritairement catholiques aux loyalistes unionistes majoritairement protestants ainsi qu'à l’armée britannique.

Ces violences ont pris fin en 1998 grâce à l’Accord de paix du Vendredi saint.