Etats-Unis : « Tout le monde veut que je me présente » en 2024, affirme Donald Trump

VOX POPULI L'ancien président républicain estime même être en tête des sondages démocrates

20 Minutes avec AFP
— 
Donald Trump se voit bien revenir à la Maison Blanche en 2024.
Donald Trump se voit bien revenir à la Maison Blanche en 2024. — Mary Altaffer/AP/SIPA

L’ex-président américain Donald Trump a une nouvelle fois laissé entendre qu’il pourrait se présenter à la Maison Blanche en 2024, assurant que cela « rendrait beaucoup de monde heureux », dans un entretien à une chaîne TV indienne dont la diffusion est prévue jeudi. « Tout le monde veut que je me présente. Je suis en tête dans les sondages », a déclaré Donald Trump, selon un extrait de l’entretien que la chaîne indienne NDTV doit diffuser dans son intégralité plus tard jeudi.

« Dans tous les sondages, dans les sondages républicains et dans les sondages démocrates », a souligné le républicain. « Je prendrai une décision dans un avenir très proche, je suppose. Et je pense que beaucoup de gens en seront très heureux », a-t-il poursuivi.

« Il y a des preuves énormes » de la fraude de Biden selon Trump

Le milliardaire de 76 ans, ancienne star de la téléréalité, a manifesté à nouveau lors cet entretien son rejet des résultats de l’élection de 2020, perdue contre l’actuel président démocrate Joe Biden, arguant qu’elle était truquée. « Il y a des preuves énormes, il y a des preuves énormes », a-t-il martelé. Le FBI a mené une perquisition spectaculaire le mois dernier dans la résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago, en Floride, le soupçonnant de conserver de manière illégale des documents confidentiels issus de son mandat à la Maison Blanche (2017-2021).

Samedi, lors d’un meeting de campagne en Pennsylvanie, Donald Trump a dénoncé ce « raid honteux » qu’il a qualifié de « parodie de justice ». Il est aussi visé par des enquêtes sur ses efforts pour renverser les résultats de l’élection présidentielle de 2020 et sur son rôle dans le violent assaut de ses partisans contre le Capitole le 6 janvier 2021, mais n’est pour l’instant pas poursuivi par la justice.