20 Minutes : Actualités et infos en direct
RECAP'Moscou accuse Kiev d’un meurtre, l’UE envisage d’entraîner les Ukrainiens

Guerre en Ukraine : Moscou accuse Kiev d’un meurtre, Bruxelles envisage d’entraîner l’armée ukrainienne

RECAP'Ce lundi 22 août, « 20 Minutes » fait le point pour vous, comme tous les soirs, sur l’avancée du conflit en Ukraine
Bakhmut, Ukraine de l'est, le 4 août 2022
Bakhmut, Ukraine de l'est, le 4 août 2022 - BULENT KILIC / AFP / AFP
Manon Aublanc

M.A.

L'essentiel

  • La Russie a lancé son « opération militaire » en Ukraine le jeudi 24 février. Tous les soirs, à 19h30, 20 Minutes vous propose son point récap' sur le conflit diplomatique russo-ukrainien devenu une guerre qui fait chaque jour des morts, des blessés et des milliers de réfugiés.
  • Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Et qui soutient qui et pourquoi ? Vous saurez tout sur l’avancée des négociations et sur les événements de cette crise qui secoue la Russie, l’Ukraine, l’Europe ou encore les Etats-Unis.
  • Ce lundi, alors que la Russie accuse Kiev de la mort d’une fille d’un idéologue réputé proche du Kremlin, l’Union européenne envisage d’entraîner l’armée ukrainienne.

Vous avez raté les derniers événements sur la guerre en Ukraine ? Pas de panique, 20 Minutes fait le point pour vous tous les soirs, à 19h30. Qui a fait quoi ? Qui a dit quoi ? Où en sommes-nous ? La réponse ci-dessous :

L’info du jour

Ce lundi, la Russie a accusé les « services spéciaux » ukrainiens d’avoir tué la fille d’un idéologue réputé proche du Kremlin, morte dans l’explosion de sa voiture près de Moscou, selon des agences de presse russes. Daria Douguina a été tuée samedi soir dans l’explosion du véhicule qu’elle conduisait sur une route près du village de Bolchiïe Viaziomy, à une quarantaine de kilomètres de Moscou.

Journaliste et politologue née en 1992, elle était la fille d’Alexandre Douguine, un idéologue et écrivain ultranationaliste promouvant une doctrine expansionniste et farouche partisan de l’offensive russe en Ukraine. « Le meurtre a été préparé et commis par les services spéciaux ukrainiens », ont déclaré les services de sécurité russes (FSB) dans un communiqué. Selon la même source, la voiture conduite par Daria Douguina a été piégée par une femme de nationalité ukrainienne née en 1979, identifiée par le FSB comme Natalia Vovk, arrivée en Russie en juillet avec sa fille mineure, née en 2010.

La phrase du jour

« Le président de la République doit s’expliquer : est-ce que c’est sur le terrain militaire s’il y aura engagement plus fort ? Je le conteste et ne souhaite pas qu’on aille dans cette direction car la France n’a pas à être cobelligérant de ce conflit »

Le député LR Eric Ciotti a estimé, ce lundi, qu’Emmanuel Macron devait « s’expliquer » après son discours de vendredi où il parlait de « payer le prix » face aux conséquences de la guerre en Ukraine.

Le chiffre du jour

9.000. C’est le nombre de soldats ukrainiens tués depuis le début de l’invasion russe, il y a six mois, selon Kiev. S’exprimant devant un forum à Kiev, le commandant en chef de l’armée ukrainienne, le général Valery Zaloujny, a déclaré que des enfants ukrainiens avaient besoin d’une attention particulière, car leurs pères étaient partis sur le front et « se trouvaient probablement parmi près de 9.000 héros qui avaient été tués ».

Il s’agit d’une des rarissimes déclarations de responsables ukrainiens au sujet de pertes militaires de Kiev dans cette guerre, lancée le 24 février par Moscou et qui a mis l’Ukraine à feu et à sang. La précédente estimation date de la mi-avril, lorsque le président ukrainien Volodymyr Zelensky avait évoqué le chiffre de 3.000 militaires ukrainiens tués et environ 10.000 blessés depuis le début de l’offensive russe.

La tendance du jour

Alors que de nombreux pays européens fournissent de l’équipement militaire à l’Ukraine, l’Union européenne envisage d’organiser une mission « d’entraînement et d’assistance » à l’armée ukrainienne qui se déroulerait dans les pays voisins, a précisé ce lundi le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell. La proposition sera discutée la semaine prochaine à Prague lors du Conseil des ministres de la Défense des pays membres de l’UE.

« Une guerre qui dure et qui semble devoir durer nécessite un effort non seulement en termes de fourniture d’équipement, mais aussi d’entraînement et d’assistance à l’organisation de l’armée », a commenté Josep Borrell lors d’une conférence de presse en Espagne. « Nous sommes face à une guerre à grande échelle », « une guerre conventionnelle » avec « de moyens extraordinairement importants et des centaines de milliers de soldats », a-t-il expliqué.

Sujets liés