Kenya : William Ruto élu président, une partie de la Commission électorale rejette les résultats

SCRUTIN L'issue du scrutin se faisait attendre depuis six jours

20 Minutes avec AFP
— 
Une affiche pour William Ruto, élu lundi 15 août président du Kenya
Une affiche pour William Ruto, élu lundi 15 août président du Kenya — Brian Inganga/AP/SIPA

Le président de la Commission électorale du Kenyaa déclaré lundi William Ruto vainqueur de l’élection présidentielle face à Raila Odinga, après six jours d’attente et le rejet des résultats par une partie de cet organe indépendant.

Wafula Chebukati a annoncé que le vice-président sortant Ruto avait cumulé plus de 7,17 millions de votes, soit 50,49 % des voix, contre 6,94 millions, soit 48.85 % pour Odinga, remportant l’une des élections les plus serrées de l’histoire du pays.

Les résultats rejetés

Quatre des sept membres de la Commission électorale ont rejeté les résultats de l’élection présidentielle, a annoncé lors d’une conférence de presse la vice-présidente de cet organe indépendant soumis à une intense pression après six jours d’attente.

« A cause du caractère opaque du processus (…) nous ne pouvons pas assumer la responsabilité des résultats qui vont être annoncés », a déclaré en appelant les Kényans au « calme » la vice-présidente Juliana Cherera, entourée de trois autres commissaires.

« L’Etat de droit prévaudra »

« Les gens peuvent aller en justice et pour cette raison nous appelons les Kényans à être pacifiques parce que l’Etat de droit prévaudra », a-t-elle ajouté alors que la tension montait et des échauffourées éclataient dans le centre où la Commission (IEBC) gère les résultats.

Dès la mi-journée, le centre national de comptage de la Commission électorale à Nairobi, sur lequel les yeux de tout le pays sont rivés, s’était rempli de représentants des partis, observateurs et diplomates, qui ont attendu l’annonce pendant plusieurs heures, divertis par des chorales, sous forte surveillance policière.

Le 9 août, 22,1 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour désigner leur cinquième président. L’IEBC a jusqu’à mardi soir pour annoncer les résultats de ce scrutin très serré entre les deux favoris Raila Odinga et William Ruto.

Ruto veut travailler « avec tous les leaders »

Le président élu William Ruto a promis, dans un discours prononcé juste après l’annonce de sa victoire sur son concurrent Raila Odinga, de travailler avec « tous les leaders ».

« Je travaillerai avec tous les leaders » politiques, dans un pays « transparent, ouvert et démocratique », a assuré le vice-président sortant, déclaré vainqueur par le président de la Commission électorale avec 50,49 % des voix contre 48,85 % pour son rival.