Russie : Moscou confirme négocier l'échange d'un trafiquant d'armes russe détenu aux Etats-Unis

DIPLOMATIE Ces discussions se sont accélérées après la condamnation début août de la basketteuse Griner à neuf ans de prison pour trafic de cannabis

20 Minutes avec AFP
La basketteuse américaine Brittney Griner.
La basketteuse américaine Brittney Griner. — Mikhail Voskresenskiy/SPU/SIPA

Un diplomate russe a confirmé ce samedi que Moscou et Washington discutaient d' un possible échange de prisonniers impliquant notamment un trafiquant d’armes russe détenu aux Etats-Unis et une basketteuse américaine détenue en Russie.

Les Etats-Unis ont plusieurs fois déclaré avoir fait une « offre conséquente » pour obtenir la libération de deux Américains détenus en Russie, la basketteuse Brittney Griner et un ancien soldat américain, Paul Whelan.

« Un sujet très sensible »

Selon des médias américains, il s’agirait de les échanger contre un célèbre trafiquant d’armes russe détenu aux Etats-Unis, Viktor Bout, surnommé « le marchand de mort ». Viktor Bout a été arrêté en Thaïlande en 2008 et purge une peine de 25 ans de prison aux Etats-Unis. Son parcours hors du commun a été l’une des inspirations du film Lord of War dans lequel Nicolas Cage interprète un trafiquant d’armes cynique.

« Les discussions sur le sujet très sensible d’un échange de (prisonniers) se déroulent via des canaux choisis par nos présidents », a déclaré le directeur du département Amérique du Nord au ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Dartchiev.

« Diplomatie silencieuse »

Les noms cités par la presse américaine « sont effectivement considérés. La Russie cherche à obtenir la libération de Viktor Bout depuis longtemps », a-t-il ajouté dans un entretien publié samedi par l’agence de presse russe Tass. « La "diplomatie silencieuse" continue et devrait porter ses fruits si, bien sûr, Washington (…) se garde de tomber dans la propagande », a-t-il ajouté.

C’est la première fois que Moscou confirme que des discussions ont lieu sur un possible échange impliquant Viktor Bout. Le Kremlin a plusieurs fois reproché à Washington de faire des déclarations publiques sur les négociations en cours. Ces discussions se sont accélérées après la condamnation début août de la basketteuse Griner à neuf ans de prison pour trafic de cannabis.

Brittney Griner, considérée comme l’une des meilleures joueuses de basket au monde, a été arrêtée en février à Moscou en possession d’une vapoteuse contenant du liquide à base de cannabis. Son cas a pris une ampleur géopolitique dans le contexte de la crise entre Moscou et Washington liée à l’offensive russe en Ukraine.